top of page
  • Kathy

1-2-3 Action ! La visualisation pour une meilleure compréhension de la lecture


Par Kathy Beaupré-Boivin, orthopédagogue et doctorante en éducation


Chaque histoire lue est bien plus qu'une simple série de mots, c’est un véritable film qui se crée dans l'imagination du lecteur. Toutefois, lors des premiers apprentissages de la lecture, cette stratégie de compréhension est difficile à exploiter, car l’enfant se centre sur l’identification des mots écrits.

 

Pour créer ce « film personnel », l'enfant doit développer sa capacité à visualiser. Il doit être capable de générer des images dans sa tête. L’avantage de cette stratégie en lecture c’est que l’enfant peut se souvenir d’un plus grand nombre d’éléments simultanément, puisque ceux-ci sont regroupés dans une seule image. Pour développer la capacité à visualiser, voici quelques suggestions d’activités.


Activité 1 : Création d’images

Lors de cette activité, votre enfant doit imaginer un objet (ex. voiture, maison ou ballon), un personnage (ex. enfant, fille ou grand-maman) ou un animal (ex. chien, souris ou poisson) que vous lui demanderez. 

Commencez en demandant à votre enfant de fermer les yeux et dites-lui d’imaginer un chat. Demandez-lui de vous décrire ce qu’il voit. Comme vous n’êtes pas en mesure de voir ce qu’il représente dans sa tête, il doit donner tous les détails. Vous pourriez également essayer de représenter visuellement ce qu’il décrit, son imaginaire, en transformant les informations en dessin.

 

Activité 2 : Reproduction d’une image

Lors de cette activité, le but est d’amener votre enfant à imaginer ce qui lui est demandé à partir d’une description donnée. Certains enfants en fermant les yeux ne voient rien. Il faut s’assurer, en le questionnant, qu’il réussit à imaginer ce qu’on lui demande.

Demandez à votre enfant de fermer les yeux et dites-lui d’écouter attentivement les informations pour qu’il crée l’image dans sa tête. Commencez avec des choses simples comme la description d’un personnage ou d’un objet connu. Vous pouvez vous baser sur une image dans un livre. Une fois la description terminée, vous pourrez lui montrer l’image et lui demander si l’image ressemble à ce qu’il avait visualisé dans sa tête.

 

Activité 3 : Intégration des actions

Une fois que votre enfant réussit à imaginer des objets ou personnages, vous pouvez les mettre en action. Maintenant, lisez-lui une phrase en lui demandant de vous décrire ce qu’il voit. Voici un exemple de phrase : « Le petit garçon joue au ballon avec son ami. ».

-       Laissez quelques minutes à votre enfant pour imaginer la phrase.

-       Une fois qu’il a terminé, posez-lui des questions :

  • Décris-moi l’apparence du personnage que tu as imaginé. S’il a de la difficulté, vous pouvez le guider.

    • Comment sont ses cheveux ?

    • Est-il grand ou petit ?

    • Comment est son chandail ?

    • Décris-moi l’apparence de son ami ?

    • Dans quel environnement as-tu imaginé les enfants en train de jouer au ballon ? À cette question, il pourrait répondre dans un parc, dans la rue…

 

Activité 4 : Imagination d’un texte narratif (une histoire)

Après avoir fait ces exercices, puisque votre enfant est maintenant habile dans la création d’images dans sa tête, il peut faire l’exercice avec une histoire complète (début-milieu-fin). Vous pouvez vous référer à l’aide-mémoire du récit en trois temps pour l’aider à se souvenir des informations dans le bon ordre.

 

Enfin, transformer un texte en image permet d’une part d’améliorer la compréhension en lecture, d’autre part de mieux organiser les informations. De plus, pour créer une image, il doit utiliser ses connaissances personnelles, il réussit donc à faire des liens entre ce qu’il connait et les informations du texte.

 

1-2-3 ACTION !

 

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page